//
you're reading...
Cinéma, Etudes

Guérilla cinématographique

Donoma de Djinn Carrénard – le film réalisé avec 150€ (pour la location d’un costume), symbole d’une nouvelle génération. Les Inrocks titrait le 24 novembre 2011 "un ovni film bluffant":

Image

Tous les acteurs sont filmés en une prise, dans la foulée d’un scénario non répété, avec le naturel des scènes qui priment et cette complexité qui en fait son histoire. Un paradoxe neuf et appréciable quand on voit tous ces films sans âme et leurs retouches sur les corps et l’image.

De quelle guérilla parle-t-on?

This Is Not A Film de Jafar Panahi – le film réalisé avec une caméra numérique et un téléphone portable par le cinéaste iranien, interdit de tourner pendant 20 ans. Guérilla de l’ombre donc qui s’est retrouvée nominée à Cannes en 2011, tournée quasi clandestinement et projetée dans la foulée devant des milliers de personnes…

Jafar commence par raconter un scénario qu’il aurait voulu tourner, un ami filme la scène, et lui trace les murs imaginaires de la chambre d’une jeune fille, il mime la jeune fille, nous montre ce qu’elle voit par la fenêtre, nous dit ce qu’elle pense… mais s’arrête un moment, comme bloqué, et sort de la pièce. Pourquoi tourner un film si on peut raconter le scénario? A quoi servent alors l’image et l’acteur? C’est cet acteur qui lui manque… il cherche alors dans des extraits de ses films des scènes où le silence montre clairement le jeu d’expression et la présence de l’acteur qui apportent le mouvement à l’image. C’est ça un film. Un personnage qui donne un sens et guide le réalisateur.

Jafar se retrouvait alors à filmer en tête à tête son collaborateur en n’attendant rien d’autre, et comme par miracle un jeune homme sonne à la porte quand l’autre s’en allait et devient sans le savoir le centre d’attention de la caméra et ce qui devait ne pas être un film nous laisse en finissant avec cette sensation étrange d’avoir vu un bon film…

About these ads

À propos de blendedartvision

Aime piocher dans la musique, me projeter dans des films, le partager, explorer des cultures, y apprendre des sens et apprécier ce qui est beau...

Discussion

3 réflexions sur “Guérilla cinématographique

  1. Excellent sujet !!

    Publié par Thomas | 13 mars 2012, 17:46
  2. J’aime bien l’idée de pouvoir tourner des films avec très peu de moyens et ça me donne envie de voir ces 2 œuvres !

    Publié par Une porte sur deux continents | 16 mars 2012, 18:20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 74 followers

%d bloggers like this: