//
you're reading...
Musique

Tindersticks, l’effet jungle

A l’occasion du concert des Tindersticks à Madrid le 22 mars au Teatro Lara j’ai pu découvrir sur scène la richesse instrumentale de leur nouvel album « The Something Rain ». La recherche mélodique, la tendresse qui s’en dégage et la complicité du groupe sur scène en fait un album marquant de l’année. L’interprétation de « Frozen » est celle qui m’a le plus marquée, la version live commence avec le saxo baryton qui évoque un barrissement d’éléphant, la guitare électrique suit en émettant des cris d’oiseaux fantasmagoriques, le décor sonore évoque l’affolement de la jungle. La voix de Stuart A. Staples posée et magnétique surpasse l’ensemble, elle termine en échos et répétitive dans une sorte de transe maîtrisée… something rains.

Voici la version live en image:

Cette chanson aurait pu faire une excellente bande-son de film, voici le lien pour écouter la version de l’album:

Tindersticks – Frozen

À propos de blendedartvision

Aime piocher dans la musique, me projeter dans des films, le partager, explorer des cultures, y apprendre des sens et apprécier ce qui est beau...

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :