//
you're reading...
Arts visuels

« Scratches », exposés à la MEP (Paris)

La Maison Européenne de la Photographie présente Berlin, ou plutôt non, ses Scratches, enfin, les photos que Dominique Auerbacher en a fait… Ces vitres griffées, auxquelles se superposent des scènes de vie dans les transports en commun, marquent des noms anonymes sur des visages anonymes.

Le photographe souligne sa démarche en citant cette phrase « Don’t be a maybe » croisée au hasard  d’un reflet, et c’est d’ailleurs dans le reflet que cette nouvelle forme de tag prend toute sa mesure et qu’il nous apparaît… Sortes de vitraux de la rue.

Les 25 tableaux choisis présentent des oeuvres éphémères qui disparaissent de plus en plus du paysage berlinois, menacées par une campagne anti-tag. La citation présentée par l’auteur: « Sans la photo, le graffiti existe, mais comme s’il n’existait pas… Sans la photos, ils seraient voués à la destruction » sont les paroles de Picasso citées par Brassaï. Deux arts complémentaires alors, dont l’un est protecteur de l’autre…

Maison Européenne de la Photographie

5 / 7, rue de Fourcy – Paris 4

Exposition du 4 avril au 17 juin 2012.

http://www.mep-fr.org/

À propos de blendedartvision

Aime piocher dans la musique, me projeter dans des films, le partager, explorer des cultures, y apprendre des sens et apprécier ce qui est beau...

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :