//
you're reading...
Arts visuels, Etudes, Lieu culturel

Un lieu culturel dernier cri? les meilleures utopies & idées…

Tout le monde rêve de voir Le lieu culturel qui chamboulerait nos imaginations, qui forcerait l’admiration et comblerait nos meilleurs fantasmes. Je ne sais s’il existe, il est peut-être éparpillé dans plusieurs lieux et plusieurs villes, voici en tout cas quelques idées et réalisations assez fun que j’aime.

D’abord le Fun Palace de Londres, modèle utopique pensé comme très libre grâce à une interchangeabilité permanente de l’espace. Il a été conçu par Cedric Price en collaboration avec le directeur de théâtre Joan Littlewood entre 1961 et 1972. Essentiellement «re-programmable”, le Fun Palace a été en avance sur son temps et repose largement sur les nouvelles technologies. Malheureusement le projet a été mal compris et, en 1974, sa proposition a été rejetée une dernière fois. Il a été montré comme un paradigme allant au-delà des limites de l’architecture et développé autour de la vie sociale, politique et culturel. Et a initié l’idée d’investir les friches industrielles pour créer des lieux culturels. Idée d’un lieu qui travaille sur l’éphémère, le mouvement et sur l’esprit d’un terrain de jeu avec ses murs et ses passerelles amovibles.

On pense naturellement à Beaubourg avec la photo ci-dessous:

On pense aussi à la pensée de Yona Friedman (Les Utopies réalisables) qui pense l’architecture à partir de l’humain qui peut aménager l’espace autour de lui en fonction de ses besoins. Il s’agit de faire alterner des volumes dans des espaces vides.

Le Fun Palace a inspiré les pensées visionnaires d’Archigram, mouvement créé à Londres dans les années 1960 et qui donna lieu à une revue.

Mais entrons maintenant dans le vif du sujet avec les idées réalisées!

La Gaîté Lyrique, un lieu au coeur de Paris installé dans l’ancien théâtre, temple de l’opérette, qui fut un temps transformé en parc d’attractions avant de fermer à nouveau. L’espace dédié aux arts numériques est ouvert depuis mars 2011. Cette image est assez géniale pour la vue d’ensemble qu’elle offre et l’utilisation des espaces!

Et en vrai ça donne ça, pour montrer quelques espaces seulement du lieu:


Le Palais de Tokyo, dont le président actuel Jean de Loisy souhaite garder le côté friche industrielle new-yorkaise, seuls 7 700 m² réservés aux expositions sur les 22 000 m². Il est dédié à l’art moderne et contemporain mais depuis son extension on peut y voir aussi des concerts et autres performances. Son atout est surtout son architecture unique, son espace et sa situation dans la ville, sa vocation aussi, car elle encourage vraiment les nouveaux langages contemporains faisant dialoguer toutes nouvelles formes d’expression et interagit avec le public.


L’Elephant Paname: hôtel particulier Napoléon III au coeur de Paris près d’Opéra (ouverture mi-2012) dédié à la danse avec six studios de répétition, une scène musicale, un espace exposition et un restaurant. En quoi c’est innovant? Un lieu artistique pluridisciplinaire ouvert à tous dans un cadre inédit et d’habitude select initié par une artiste, Fanny Fiat, ancienne danseuse à l’Opéra de Paris, et son frère. Donc un peu de fraîcheur dans un projet ravissant!

Le Silencio, imaginé et conçu par David Lynch, de l’architecture intérieure au mobilier, au sous-sol du Social Club. Seul hic, il faut une carte de membre… assez chère à l’année. Inutile de préciser ce qui fait le charme du lieu, tout est dit: un décor à la Mulholand Drive, des concerts au son ciselé par un as du métier, et l’excitation d’être dans les entrailles silencieuses d’un lieu caché.

Un autre nouveau-né, c’est la Cité de la Mode et du Design, autrement appelé Les Docks, sur le bord du quai d’Austerlitz, de grandes baies vitrées, un magnifique parquet en bois naturel et surtout une façade unique et design, très belle carte d’entrée!



Le plan d’aménagement est intéressant à regarder, on voit bien qu’une même influence inspire ces grands espaces avec la mouvance de l’homme comme ligne directrice.

J’ai déjà parlé du Matadero à Madrid, anciens abattoirs de la ville, lieu très envié par notre 104 parisien > ici.

C’est bien ça, l’art, l’architecture et l’homme au centre de l’aménagement de la ville, plutôt pas mal pour l’avenir!

À propos de blendedartvision

Aime piocher dans la musique, me projeter dans des films, le partager, explorer des cultures, y apprendre des sens et apprécier ce qui est beau...

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :