//
you're reading...
Cinéma, Musique

Vincent Moon illuminé

Ce soir, 21h, dans la petite salle de La Loge du 11e, des passionnés, intrigués et amis de Vincent Moon sont rassemblés devant l’écran projecteur… la leçon commence. Un enseignement initiatique qui commence par les chants traditionnels éthiopiens, les rituels religieux, traverse les polyphonies vocales et finit en grand’ messe en Croatie. Quelle pureté du geste, quelle puissance dans ces voix qui (s’)élèvent.

Il a suivi un Lalibella (ou Lalibelloch) dans sa tournée aux portes des maisons, personnage atypique dans sa vocation de célébrer et bénir les habitants d’un quartier, psalmodiant et chantant des prières et histoires. Il s’est intégré à une cérémonie soufiste entre transe et chants, au plus près du chant des âmes de ces fidèles, eux qui pratiquent cela comme on organiserait un bon repas entre amis, ça fait partie du quotidien… Il a ouvert les portes d’une église lors d’une cérémonie nocturne de Pâques, nous montrant des visages et des corps en communion, en célébration.

Certains dans la salle questionnent les pratiques, les formes, sans s’arrêter sur le sacré… étrange quand on ressent inexplicablement une force nous traverser, c’est une transmission étrange qui nous arrive dessus. Aucune retouche de son, ni d’image, fraîchement passés de la caméra au projecteur, Vincent Moon à peine rentré en France et reposé, surpris de ce déjà retour en arrière sur ses films musicaux documentaires, nous les commente.

Petites planètes, le label nomade de Vincent retrace d’autres aventures toutes autant hallucinantes, fascinantes à souhait, intrigantes musicalement…

Pour lui l’essentiel est de filmer la musique de manière organique, plus vivante, et c’est vrai que tout est mis en oeuvre pour plonger le spectateur directement dans le processus en cours, seul l’écran est un obstacle et c’est ça son art…

Vous l’aurez sans doute connu sous d’autres jours, sous les feux de la capitale, sous les airs de La Blogothèque aujourd’hui c’est à la Globothèque qu’il s’attaque!

God bless him…

À propos de blendedartvision

Aime piocher dans la musique, me projeter dans des films, le partager, explorer des cultures, y apprendre des sens et apprécier ce qui est beau...

Discussion

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: Les Ateliers Varan, formation au cinéma direct « blanche.consuelo - 3 juillet 2012

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :